Déroulement de l'épreuve

  • Nom du fichier : Bareme oral hda
  • Taille : 45.8 Ko
yes /

Télécharger

  • Nom du fichier : Liste des objets d etude par eleve
  • Taille : 33.7 Ko
yes /

Télécharger

  • Nom du fichier : Fiche methode hda
  • Taille : 220.84 Ko
yes /

Télécharger

Déroulement de l’épreuve d’histoire des arts

session 2015-2016


1 - Principes de l'évaluation de l'histoire des arts

L'enseignement de l'histoire des arts est évalué au DNB. Cette épreuve d'histoire des arts est l'une des quatre épreuves obligatoires de l'examen terminal. Elle donne lieu à une note sur 40 points.

L’Histoire de l’Art n’est pas une nouvelle discipline, mais un enseignement de culture artistique partagée : il n’y a donc pas de cours spécifique d’histoire des arts au collège.

Elle prend la forme d’un oral au cours duquel le candidat (ou groupe) présente au jury un objet d’étude (voir plus loin). Les élèves se présentent en groupe de 2 ou 3 (maximum) ou individuellement.

 

2 - Préparation à l'épreuve terminale d'histoire des arts

Toutes les œuvres sont vues en classe mais les recherches doivent être ensuite approfondies en dehors des cours. En classe de troisième, une note d’histoire des arts figure dans le bulletin trimestriel. Les élèves peuvent choisir de présenter les œuvres étudiées en classe durant l’année et ont aussi la possibilité de choisir d’autres œuvres. Cependant, ils doivent d’abord obtenir l’accord de leur tuteur qui jugera de la pertinence du sujet.

Pour aider les élèves dans leur travail, chaque élève ou groupe sera assisté d’un tuteur (un enseignant du collège) qui l’aidera durant toute l’année. Par ailleurs, tous les lundis de 16h30 à 17h15, au CDI, Mme Romeur propose un atelier histoire des arts. Les élèves peuvent s’y rendre régulièrement ou occasionnellement pour y faire des recherches ou obtenir de l’aide.


3 - Définition de l'épreuve terminale d'histoire des arts

 Chaque candidat ou groupe de candidats se présente devant le jury avec une liste d'objets d'étude qu'il a choisis. Cette liste, validée par le tuteur, se compose de cinq objets d'étude reliés à plusieurs des thématiques (voir plus bas). Les candidats peuvent choisir, sur les cinq objets d'étude, un ou deux qui portent sur les siècles antérieurs au XXème. (Les élèves à profil particulier (dyslexie…) peuvent ne présenter que trois objets d’étude. Cependant, dans ce cas, ils ne doivent pas se mettre en groupe avec des élèves sans profil particulier).

La liste des objets d'étude est mise à la disposition du jury au moins cinq jours ouvrés avant la date de l'épreuve. Le jour de l'épreuve, le jury choisit, parmi la liste proposée par le candidat, l'objet d'étude sur lequel porte son exposé.

Les candidats peuvent choisir de présenter l'épreuve individuellement ou en groupe, sans qu'un groupe puisse excéder trois candidats. Dans tous les cas, chaque candidat fait l'objet d'une évaluation et d'une notation individuelles.

L'oral se déroule en deux temps : un exposé suivi d'un entretien avec le jury.
Dans le cas d'une épreuve individuelle : Exposé 5 minutes + entretien avec le jury 10 minutes.
Si l'épreuve est collective: Exposé 5 minutes par candidat + entretien avec le jury 10 minutes.


4 – Évaluation

Le jury apprécie la prestation orale selon la grille d'évaluation définie par le collège, qui sera distribuée ultérieurement aux élèves. L'évaluation prend en compte la qualité de la prestation orale du candidat, tant du point de vue des contenus que de son expression. L'évaluation donne lieu à une note sur 40.

La note obtenue par le candidat à l'épreuve terminale d'histoire des arts ne sera en aucun cas transmise à l'élève ou à sa famille avant la proclamation des résultats par le jury du diplôme national du brevet.


5 - Composition du jury

Chaque commission de jury est composée de deux professeurs choisis selon les critères suivants :
- l'un au moins doit enseigner les arts plastiques, l'éducation musicale, l'histoire, les lettres ou une langue vivante ;
- l'un au moins des deux membres du jury n'a pas encadré la préparation à l'épreuve du candidat.

 

6 – Calendrier et informations pratiques

Pour le 15 octobre 2015 : les élèves donnent la composition de leur groupe à leur professeur principal

Début novembre : attribution des tuteurs

Pour le 8 janvier 2016 : les élèves montrent à leur tuteur leurs deux premiers objets d’étude

Pour le 26 février 2016 : les élèves montrent à leur tuteur leur troisième objet d’étude

Pour le 1 avril 2016 : les élèves montrent à leur tuteur leur quatrième objet d’étude

Pour le 22 avril 2016 : les élèves montrent à leur tuteur leur cinquième objet d’étude

Mars : tout au long du mois, les élèves seront convoqués à un oral blanc

Le mercredi 18 mai 2016 : épreuve officielle d’histoire des arts     

Annexe

Les six grands domaines artistiques

Les "arts de l'espace" : architecture, urbanisme, arts des jardins.

Les "arts du langage" : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, etc.).

Les "arts du quotidien" : arts appliqués, design, objets d'art ; arts populaires.

Les "arts du son" : musique vocale, musique instrumentale, technologies de création et de diffusion musicales.

Les "arts du spectacle vivant" : théâtre, musique, danse, mime, arts du cirque, arts de la rue.

Les "arts du visuel" : Arts plastiques : architecture, peinture, sculpture, dessin, photographie, bande dessinée, cinéma, audiovisuel, vidéo et autres images…

La liste des thématiques

« Arts, créations, cultures" : Cette thématique permet d'aborder les œuvres d'art à travers les cultures, les sociétés, les civilisations dont elles construisent l'identité et la diversité.

"Arts, espace, temps" : Cette thématique permet d'aborder les œuvres d'art à partir des relations qu'elles établissent avec les notions de temps et d'espace.

 "Arts, États et pouvoir" : Cette thématique permet d'aborder, dans une perspective politique et sociale, le rapport que les œuvres d'art entretiennent avec le pouvoir.

 "Arts, mythes et religions" : Cette thématique permet d'aborder les rapports entre art et sacré, art et religion, art et spiritualité, art et mythe.

 "Arts, techniques, expressions" : Cette thématique permet d'aborder les œuvres d'art comme support de connaissance, d'invention, d'expression en relation avec le monde technique.

 "Arts, ruptures, continuités" : Cette thématique permet d'aborder les effets de reprises, de ruptures ou de continuité entre les différentes périodes artistiques, entre les arts et dans les œuvres d'art.